Biography

Jean-Ulrick Désert

English language Bio / (En français desous)

Jean-Ulrick Désert is a conceptual and visual artist born in Port-au-Prince, Haiti. Désert's art works vary in form: public billboards, actions, paintings, site-specific sculpture, video and art objects. They emerge from a tradition of conceptual work engaged with social and cultural practices.

Well known for his “Negerhosen2000,” his provocative “Burqa Project” and his poetic "Goddess Projects," Désert has said his practice may be characterized as visualizing “conspicuous invisibility.” He has exhibited widely at venues such as The Brooklyn Museum, The Contemporary Arts Museum of Houston, Grey Art Gallery NYU/Studio Museum of Harlem, Walker Art Center in the USA, la Cité Internationale des Arts in France, The Neue Gesellschaft für Bildende Kunst in Germany and in galleries and public venues as well in Amsterdam, Rotterdam, Ghent, Brussels.

He is the recipient of awards, public commissions, private philanthropy, including Lower Manhattan Cultural Council, the Villa Waldberta-Munich, Kulturstiftung der Länder (Germany) and Cité des Arts (France). He received his degrees at Cooper Union and Columbia University (New York) and has been an invited lecturer and critic at universities in the United States (Princeton, Yale, Columbia), Germany (Humboldt University in Berlin) and in France (at the École supérieure des Beaux-Arts, Paris). He also advises and teaches for Trans Art Institute (based in New York).

Désert established his Berlin studio-practice in 2002.

Jean-Ulrick Désert / biographie en français

Né à Port-au-Prince, Haïti, le plasticien Jean-Ulrick Désert est diplômé en architecture du Cooper Union et de la Columbia University à New York. Il vit et travaille à Berlin depuis 2002 après des années à Paris. 

Conférencier et critique, Désert a été invité dans des universités telles que Princeton, Yale, Columbia, Humboldt et l'École supérieure des Beaux-Arts à Paris. Il enseigne depuis 2013 à la Trans Art Institute (basée à New York).

L'art de Jean-Ulrick Désert s'étend sur plusieurs média et méthodes.

Son oeuvre conceptuelle engage les pratiques sociales et culturelles. Elle est réalisée sous diverses formes : panneaux « billboard », performances, tableaux, sculptures en situ dans l'éspace public, vidéos et objets. Connu pour son « Negerhosen2000 » et pour son « Projet Burqa » (de 2002), Désert associe souvent les iconographies culturelles et la métaphore historique pour perturber, modifier et déplacer les signifiants pré-supposés du public. Il explique sa démarche artistique comme la visualisation de « l'invisibilité ostentatoire »

Depuis les années 1990, Désert expose son oeuvre en Europe, aux États-Unis et dans la Caraïbe : au Brooklyn Museum, à la Cité Internationale des Arts à Paris, au NGBK à Berlin, dans des galeries commerciales et dans des espaces publics à la Havane, en Martinique, à Munich, Amsterdam, Rotterdam, Gand et à Bruxelles.